Les Jardins de la Mer, une ferme marine aux trésors iodés

« Tout gamin, je côtoyais déjà des scientifiques japonais qui collaboraient avec mon père autour des premiers naissains de palourdes. Aujourd’hui, c’est chez nous que Justine Dumay, l’une des « éclaireuses Coselmar » explore les potentialités agro-alimentaires d’une algue rouge, résultats en septembre ! C’est tout naturellement que nous accueillons la soirée de lancement de l’épisode 3 autour des algues. Aux Jardins de la Mer, le partage des connaissances pour préserver et valoriser les ressources marines est une pratique quotidienne auprès des milliers de visiteurs qui viennent chaque année découvrir les atouts des algues pour la santé. » Jean-Marie Pédron.

 

Jean-Marie et Valérie Pédron animent Les Jardins de la Mer avec une passion communicative. Ils pérennisent une belle histoire familiale débutée dans les années 60 quand le paludier Joseph Pédron, le père de Jean-Marie, reprenait la saline de St Goustan, haut lieu de l’histoire du sel au Croisic depuis le 15e siècle. Le laboratoire expérimental de l’Institut Français de recherche et d’exploitation de la mer œuvrait sur le site pour développer l’aquaculture, en collaboration avec les pêcheurs et les aquaculteurs locaux. Il y a 5 ans, cette ferme marine a été la première entreprise de la Région Pays de la Loire à organiser la cueillette, la transformation et la commercialisation des algues alimentaires. Des Jardins de la Mer proviennent ainsi des produits iodés aux saveurs étonnantes : épices, paillettes, conserves et autres caviars, sans compter une gamme de produits sucrés.

Les grands chefs ne s’y trompent pas et créent des recettes avec les algues du Croisic : Pierre Gagnaire, Eric Guérin ou Eric Mignard comptent parmi les afficionados ! Les amoureux des produits locaux, de saison et qui ont du goût retrouvent quant à eux les spécialités des Jardins de la Mer sur les marchés de la Presqu’île guérandaise et jusqu’en région nantaise.

2017-05-02T10:34:20+00:00